L’arche de Chanteloup

Un incendie ayant ravagé la première version de cet équipement culturel, l’Arche de Chanteloup va renaître de ses cendres en conservant ses principes initiaux tout en y intégrant des éléments nouveaux.
Architecture | Équipement | Culture(s) | Maîtrise d'ouvrage publique
Chanteloup-les-Vignes (78) | En cours | 2020 - 2022
L'arche de Chanteloup - Équipement public de Chanteloup-les-Vignes
L'arche de Chanteloup - Vue 3D du projet
L'arche de Chanteloup - La charpente en bois
L'arche de Chanteloup - Vue aérienne de l'équipement public
L'arche de Chanteloup - Salle de spectacle et lieu culturel
Description détaillée
L’Arche du quartier de la Noé, à Chanteloup les Vignes, abritant une école de cirque et de théâtre a été entièrement détruite dans un incendie. Inaugurée en 2018, elle était investie par la Compagnie des Contraires, une association qui favorise l’intégration par la culture.
L’Arche de Chanteloup va renaître de ses cendres en conservant ses principes initiaux tout en y intégrant des éléments nouveaux.
Encadré par la caserne des pompiers et le collège Magellan, le projet futur s’inscrit dans une épaisseur de grands équipements publics et/ou collectifs et/ou associatifs. En ce sens, le site est donc idéal pour accueillir un nouvel équipement public ayant la vocation d’une salle de spectacle et d’un lieu culturel.
Trois inspirations nourrissent ce projet tant dans sa composition que dans ses choix volumétriques.
La première inspiration est la vocation des lieux : à la fois salle de spectacle (théâtre, concert, projection-débat, cinéma,...) et salle festive accueillant tous les publics lors d’événements communaux, la vocation recherchée est à la fois plurielle et spécifique. Ce projet a la possibilité d’être l’expression visible et publique du caractère et de l’identité plurielle et différentielle de la Commune de Chanteloup-les-Vignes.
La seconde inspiration est celle du site et du patrimoine géologique de la commune. Les architectures des galeries de gypse-cathédrales ont servi d’inspiration pour les volumétries intérieures du bâtiment.
La troisième inspiration vient des premières utilisations sculpturales du gypse dans la haute antiquité du Moyen-Orient : la fameuse rose des sables mais également le pied d’alouette ou le fer de lance. Ce sont ces compositions sculpturales qui ont inspiré la composition volumétrique de l’extérieur du bâtiment.
Vue d'ensemble
MAÎTRISE(s) D'ŒUVRE : In Situ AC&V
MAÎTRISE(s) D'OUVRAGE : Ville de Chanteloup-les-Vignes
MISSION : Maîtrise d’œuvre complète
DIRECTEUR DE PROJET : Pierrick Beillevaire
COÛT HT : 2 278 000 €
SP : 645 m²
CO-TRAITANTS : NAONEC Économiste, ISOCRATE Fluides, IBA structure, AKOSTIK Acoustique E.CO.TECH coordination chantier
loading...