Sèvre Rive Droite

Un ancien site industriel posé sur un versant de la Sèvre
Architecture | Logement | Maîtrise d'ouvrage privée
Nantes (44) | En cours | 2015 - 2023
In Situ, Architecture, Culture(s) & Ville - Sèvre Rive Droite
In Situ, Architecture, Culture(s) & Ville - Sèvre Rive Droite
In Situ, Architecture, Culture(s) & Ville - Sèvre Rive Droite
In Situ, Architecture, Culture(s) & Ville - Sèvre Rive Droite
Description détaillée
Le site de « Sèvre Rive Droite » est un ancien site industriel posé sur un versant de la Sèvre. De très grands arbres majeurs, platanes et chênes centenaires ont les pieds enracinés dans un espace boisé classé (EBC), ripisylve. Les vestiges de l’ancien bâtiment industriel subsistaient, ainsi qu’une grande demeure de famille, probablement celle des propriétaires.
Il est rapidement apparu important, sur ce site, de faire le lien entre la ville, la route de Vertou et la rivière. Nous devions réfléchir à concevoir une propriété privée ; nous allions finalement proposer un passage public permanent : une occasion de rendre la rivière à tous. C’était notre premier acte, à la fois urbain et paysagé.
Le quartier autour de Sèvre Rive Droite était un quartier hybride avec de grandes propriétés de bord de rivière, progressivement vendues à des opérateurs pour des opérations privées, et de petites maisons d’ouvriers. Dans ce quartier composite, nous avons imaginé de rassembler les publics en proposant : du logement social locatif, de l’accession à coût mesuré et des opérations d’investissement. Amateurs d’une certaine intensité de la ville le projet tient compte de ce qui gêne : la voiture ! Ce nouveau quartier est entièrement piétonnier. Nous avons conservé l’ancien plateau de rive, entièrement paysagé, sans construction ni voiture.
Les logements du rez-de-chaussée bénéficient des jardins ; ceux des étages profitent des vues directes, latérales ou surplombant la rivière. Une rivière comme une danseuse dont chacun veut profiter.
Depuis l’espace public les chemins d’accès menuisés montent vers les logements, parfois à travers les arbres. Seul le plot supérieur de la résidence présente une partie collective. Elle dessert de petits logements ou de très grands logements en terrasse, plutôt dans la partie sociale locative, plus haute mais présentant des vues majeures. Nous servons en effet de la même façon le logement social et le logement banalisé ; afin que chacun puisse bénéficier de la même qualité de prestations, quelle que soit sa situation socio-économique.
Une grande maison bourgeoise de début du siècle, témoin de la vie des familles nombreuses qui ont vécu dans ses murs, est conservée. Avec ses 6 appartements, la maison – réhabilitée - redevient l’abri familial d’hier. Un choix architectural et patrimonial de conservation qui n’apporte aucune plus-value économique mais nous relie aux histoires et à l’histoire : c’est la philosophie au sein de l’agence IN SITU AC&V
L’objectif est de venir habiter un quartier de manière paisible, sans s’imposer aux autres, et de cohabiter pour s’y sentir bien et s’y ancrer. Je pense que c’est ce que nous avons fait, et ce seul parti pris est une valeur ajoutée en soi.
Vue d'ensemble
MAÎTRISE(s) D'ŒUVRE : In Situ AC&V
MAÎTRISE(s) D'OUVRAGE : Ataraxia
MISSION : Maîtrise d’œuvre complète
DIRECTEUR DE PROJET : Pierrick Beillevaire
COÛT HT : 7 131 000 €
SP : 5 103 m²
PAYSAGE : Zephir
CO-TRAITANTS : Naonec (Économiste), Pouget Consultants (Fluides et Thermie), PLBI (Structure), A2I Infra (Vrd) et Quatuor (Coordination de chantier)
loading...